Nous sommes actuellement fermésRéouverture à 9h00

Démangeaisons, petits boutons, irritation des voies respiratoires, réaction inflammatoire …
Cette année, nombreux ont subi les effets de la chenille urticante. Nous vous proposons quelques solutions pour l’éloigner de votre jardin.

chenille urticante
chenilles urticantes

La chenille processionnaire, plus communément appelée chenille urticante est la larve d’un papillon de nuit dont l’éclosion intervient en été, entre juin et septembre selon le climat. C’est la raison pour laquelle on la rencontre beaucoup en ce moment.

La chenille processionnaire est plus rencontrée qu’auparavant, une présence en partie due au réchauffement climatique. La hausse des températures combinée à la présence dans nos forêts d’arbres tels que le pin ou le cèdre que cette chenille apprécie particulièrement donne à nos régions un climat favorable pour qu’elle s’y développe.

Il existe des solutions naturelles pour éloigner ou prévenir l’apparition de ces chenilles au sein de votre jardin.

Les chenilles, comme les pucerons, n’apprécient pas les odeurs fortes. Nous vous conseillons donc d’utiliser cela à votre avantage pour les éloigner de vos plantations. À l’aide de marc de café placé au pied de vos fleurs et plantes. Sur ce principe, utilisez des plantes telles que l’œillet d’Inde doté d’une forte odeur poivrée, le basilic ou la ciboulette sous forme de décoction. Faites macérer 100g de feuilles dans un litre d’eau froide pendant 24 heures, faites bouillir durant 30 minutes, laissez refroidir et pulvérisez sur les plantes à protéger.

œillet d’inde

D’une autre manière, utiliser des auxiliaires du jardin est un bon moyen pour prévenir des insectes nuisibles tel que les chenilles urticantes. Pour ce faire, nous vous conseillons d’inviter les mésanges dans votre jardin. La mésange est le plus grand prédateur de la chenille processionnaire, sa présence dans votre jardin est un avantage considérable pour les éliminer.

Mesange

Pour attirer la mésange, commencez par planter des arbres feuillus ou des arbres fruitiers, elles apprécieront l’odeur des fruits frais. Installez des nichoirs pour qu’elles s’y abritent dès le printemps ou le début de l’hiver (sans exposition direct au soleil). Mettez en place un point d’eau pour qu’elles se rafraîchissent et disséminez des graines de tournesol un peu partout.

A l’aide de ces astuces, les chenilles urticantes seront bien moins présentes dans votre jardin.

Visit Us On FacebookVisit Us On Youtube