Nous sommes actuellement fermés

L’hiver est une période favorable pour traiter naturellement vos végétaux. Le jardinier dispose d’un peu de temps, les interventions s’effectuent à distance des récoltes et limitent celles à faire en période de végétation.

La couche à l’ancienne

L’opération consiste à éliminer les œufs, larves de parasites et spores de maladies qui attendent le redoux, bien cachés et abrités, pour sévir à nouveau.

En hiver et jusqu’au débourrement, utilisez des produits biologiques tels que les solutions de chaux (pour lutter contre les champignons) ou des huiles naturelles (traitement d’hiver et fin d’hiver à base d’huile de colza aux propriétés insecticides) qui permettent de se débarrasser de nombreux parasites (pucerons, carpocapse, cochenille…). Les solutions à base de cuivre telle que la bouillie bordelaise ont des propriétés fongicides pour lutter contre les champignons ou spores de maladies (oïdium, tavelure…). Dans le cas de l’application des deux traitements, effectuez le fongicide avant le traitement à base d’huile et espacez de 15 jours les applications.

Pensez également aux décoctions de prêle ou d’ortie, de véritables fortifiants naturels.

Pour être efficace, les traitements d’hiver s’effectuent lors d’une période douce sans risque de pluie les jours suivants car celle-ci ferait ruisseler le traitement avant qu’il n’ait agi. De même si le vent fait rage lors de l’application, le traitement serait dévié. Evitez également d’appliquer un traitement lors de fortes gelées car les traitements liquides rendraient les bourgeons et les écorces plus sensible au froid.

Pour plus de renseignements, nos conseillers sont à votre disposition.

Visit Us On FacebookVisit Us On Youtube